actualités immobilières sur Maisons Laffite
28 Nov

Votre agence immobilière Maisons-Laffitte se reconnaît grâce à son insigne !

Les professionnels de santé possèdent leur caducée. Les notaires et les huissiers peuvent aussi disposer des insignes sur leurs façades. Ils en ont le droit, car ce sont des professions règlementées. Ces symboles sont des gages de sécurité pour le consommateur qui sait ainsi exactement à qui il s’adresse.

Les professions d’agents immobiliers, administrateurs de bien et syndics sont des professions règlementées, par la loi Hoguet. En effet, un détenteur de carte professionnelle offre les garanties financières, d’assurances et de formation exigées par la loi. Jusqu’à peu, la profession était la seule règlementée dont les métiers faisaient l’objet d’une description sans être pour autant dénommés. Cette omission était source de confusion et n’était protectrice ni pour le professionnel, ni pour le consommateur. Combat de longue date, la FNAIM s’est mobilisée pour que les titres (d’agents immobiliers, de syndics de copropriété et d’administrateurs de biens) soient clairement reconnus. C’est chose faite depuis la loi ELAN du 23 novembre 2018, qui les a consacrés. Les titres auront donc également leur insigne. Et votre agence immobilière Maisons-Laffitte se reconnaît grâce à son insigne !

Ce ne sera pas un logo de plus, mais un insigne fort, intemporel, symbole d’une reconnaissance publique, avec les prérogatives et les responsabilités que cela suppose. Les agents immobiliers, syndics de copropriété et administrateurs de biens pourront désormais apposer cet insigne au fronton de leurs locaux, de même que sur leurs cartes de visite. Le symbole visuel représente Vesta, déesse romaine du foyer, de la maison et de la famille.

Pourquoi Vesta ?
Elle porte une lance dans une main et une torche qui éclaire dans l’autre, symbolisant la défense et la chaleur du foyer. Elle inspire chaleur, réconfort, protection. Elle relève de l’affectif. Elle dit bien que les professionnels de l’immobilier se préoccupent de ce que les particuliers ont de plus cher : le toit qui les abrite, eux et les leurs.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée